PROPRIÉTÉS THÉRAPEUTIQUES PRINCIPALES DE NOTRE MIEL

Propriétés anti-infectieuses et antibiotiques :
Le miel est connu depuis l’Antiquité pour ses propriétés anti-infectieuses : le miel empêche la prolifération bactérienne, virale ou fongique grâce à une enzyme, la glucose oxydase, produisant du peroxyde d’hydrogène (comme dans l’eau oxygénée) qui est un antiseptique naturel. De plus,sonacidité et sa faible concentration en protéines  empêche les bactéries de se développer complétant son action antibactérienne. Il peut être utilisé dans cet objectif aussi bien au niveau cutané qu’en ingestion pour la sphère respiratoire ou digestive

Propriétés cicatrisantes :
Souvent employé comme antiseptique pour soigner les plaies, le miel possède également des propriétés cicatrisantes qui justifient à nouveau son utilisation cutanée. Il empêche alors le développement des bactéries et régénère le tissu cutané afin d’avoir une bonne cicatrisation. Cette action est due à sa forte osmolarité, qui fait que le miel attire l’eau, draine la lymphe et le plasma vers l’extérieur, ce qui élimine les débris et nettoie la plaie. Le miel est donc un antiseptique très reconnu.

Propriétés antioxydantes:
Grâce à la présence de nombreux flavonoïdes, le miel a un important pouvoir antioxydant, car ces derniers neutralisent les radicaux libres, ayant ainsi un effet bénéfique dans la prévention de certains cancers ou certaines maladies cardiovasculaires. On peut également noter ici que le miel « foncé », plus riche en flavonoïdes et en fructose, serait plus efficace pour ces propriétés thérapeutiques

Propriétés énergétiques et tonifiantes :
Le miel est un tonique général de l’organisme qui renforce notamment les défenses immunitaires. Il permet donc de mieux résister aux infections microbiennes et constitue un allié de choix lorsque vous vous sentez fatigué.De plus, comme il est plein de sucre, le miel est une très bonne source énergétique qui peut vous redonner un coup de fouet quand vous en avez besoin

Propriétés sédatives et calmantes :
Le miel permet la libération de sérotonine, un neurotransmetteur qui va favoriser le sommeil. Donc, plutôt que d’ajouter un morceau de sucre dans votre tisane du soir, diluez une cuillère de miel afin de passer une bonne nuit calme et apaisée !

Propriétés respiratoires :
Contre la toux ou les maux de gorge, le miel va apporter un effet immédiat et durable d’apaisement. Grâce à ses propriétés antiseptiques et anti-inflammatoire, il est efficace pour calmer les symptômes du rhume et apaiser votre appareil respiratoire. Il calmera les irritations respiratoires et permettra de diminuer l’adhérence des bactéries à la paroi respiratoire, empêchant ainsi leur prolifération

Propriétés digestives :
Le miel agit directement sur la sphère digestive, et est efficace pour traiter les infections de l’estomac et de l’intestin, diminuer les inflammations ou ulcères gastriques, ainsi que les constipations passagères. Grâce à ses enzymes “diastases”, il aide à la digestion et stimule l’estomac. Enfin, il possède un léger pouvoir laxatif (variable selon le miel) et limite la fermentation intestinale.
Propriétés protectrices cardiovasculaire :
Grâce aux vitamines B, qui sont antioxydantes, le miel va limiter l’arthérosclérose, ayant une action bénéfique sur le coeuret les vaisseaux sanguins.
Support d’huiles essentielles en ingestion :
C’est une chose à laquelle on ne pense pas forcément de prime abord, mais qui peut être bien utile : et oui, le miel est une très bonne solution pour diluer les huiles essentielles et servir de support à  leur ingestion. De plus, si les mélanges sont réalisés en grande quantité pour une utilisation à long terme, on peut parler dans ce cas d’aromiels, qui sont donc des associations entre miel et huile(s) essentielle(s) (en quantité inférieure à 1%).
Propriétés gustatives :
Si le miel est aussi renommé, c’est avant tout pour son utilisation en cuisine ! Que ce soit pour accompagner des aliments, dans une sauce ou en tartine, ce succulent produit sucré n’est pas en reste, et, il faut bien l’avouer, on aurait tort de s’en priver !
Propriétés cosmétiques :
Utilisé depuis l’Antiquité dans les soins de beauté, le miel dispose d’un pH proche de celui de la peau (4 à 6), et sa riche composition lui confère en fait un très bon agent hydratant, émollient, adoucissant et tonifiant ! Il nourrit les cellules, favorise leur renouvellement et participe au maintien de la jeunesse de la peau.Ila également un effet anti-fongique.

                                                                    PRÉCAUTIONS D’UTILISATION

•Le miel étant un bon support pour Clostridium botulinum, la bactérie responsable du botulisme (maladie affectant le système nerveux), celui-ci est absolument déconseillé chez l’enfant de moins de 1 an. En effet, cette bactérie se trouvant dans les poussières et les sols est transportable par les abeilles et peut se retrouver dans le miel. Or, avant 1 an, le bébé a un système immunitaire qui n’est pas encore prêt à se défendre contre ce micro-organisme, et s’il consomme du miel infecté, des spores peuvent se développer dans son intestin et déclencher un botulisme infantile.
•  Pour les personnes diabeétiquesou en surpoids,lemiel n’est pas interdit mais il ne faut pas en abuser….